what-we-do-and-offer-singapore
hensley-cook-stamp

Singapour.

Singapour n’est pas un centre fiscal ordinaire. On pourrait dire que Singapour n’est pas du tout un centre à faible taux d’imposition. Un impôt sur les sociétés au taux de 17% (à partir de 2019) est prélevé sur les bénéfices réalisés par les sociétés résidentes de Singapour (c’est-à-dire constituées, gérées et contrôlées à partir de Singapour), qui proviennent de Singapour ou qui y sont perçus par des sociétés résidentes. D’autre part, tous les bénéfices réalisés à l’étranger, ou les bénéfices provenant de sources extérieures à Singapour, sont exonérés de l’impôt sur les sociétés.

Permettez-moi de réitérer ce dernier point : Une société privée singapourienne qui détient et gère des actifs productifs de revenus en dehors de Singapour peut réaliser des bénéfices en franchise d’impôt, sans être soumise à l’impôt sur les sociétés à Singapour.

Il existe trois types de personnes morales à Singapour:

Public

Si les propriétaires souhaitent lever des fonds auprès du public, ils peuvent choisir de constituer une société publique singapourienne et de coter ses actions à la Singapore Exchange Limited (SGX). 

Privé

Une société privée est constituée en vertu de la loi singapourienne sur les sociétés, Cap 50 ("la Loi"). Le nombre d'actionnaires est limité à 50 ou moins.

Succursale

Une société étrangère peut enregistrer une succursale à Singapour. La succursale doit exercer les mêmes activités que la société mère.

© Hensley&Cook Management Services DMCC - Une entreprise de CRESCO Holding   |   Politique de confidentialité   |   Appelez-nous +971 4 406 9700